Pourquoi Zero Trust. Pourquoi maintenant?

Le principe du Zero Trust (confiance zéro) est très simple : ne faites jamais confiance et vérifiez toujours chaque transaction. Cela protège votre organisation bien mieux que modèles traditionnels de cybersécurité.

Temps de lecture estimé: 4 minutes

Le parcours Zero Trust

Une fois que les organisations ont expérimenté les avantages du Zero Trust, son utilisation augmente rapidement, au point que ZT devient rapidement la nouvelle norme dans les conversations et les attentes en matière de cybersécurité. Les déploiements augmentent à un taux de croissance annuel composé (TCAC)  de 17% et le marché global devrait atteindre 38 milliards de dollars d’ici 2025.

Pourquoi Zero Trust?

L’une des principales raisons de cette croissance est que Zero Trust peut désormais être déployé plus facilement, de manière transparente et économique dans le cadre d’une architecture de sécurité de bout en bout. Pour de nombreuses organisations, cela atténue le gros problème de la mise en œuvre de ZT. Il permet au service informatique d’intégrer de manière transparente des composants tels que la politique d’identité et la mise en application dans le cadre de leurs solutions logicielles existantes et largement utilisées, ce qui se traduit par une réduction des frais généraux et un déploiement simplifié.

Un des piliers importants de la croissance du Zero Trust repose dans le fait que les dirigeants d’entreprise en reconnaissent la valeur intrinsèque lorsqu’il s’agit de protéger leurs organisations contre les violations et les attaques de cybersécurité malveillantes. Une partie de cette prise de conscience est évidemment liée à la pandémie actuelle Les principes du Zero Trustet son besoin urgent d’étendre et de sécuriser l’accès des travailleurs distants notamment en télétravail.

Près de 40% des organisations adoptant Zero Trust ont accéléré leurs efforts en raison de la pandémie. Les principales raisons à cela sont de réduire les risques liés au travail à distance et aux menaces internes ou encore d’atténuer les risques d’exposition au cloud et solutions tierces.

Implémentation Zero Trust

En réalité, Zero Trust est un nouveau parcours informatique. La stratégie la plus efficace consiste à déployer ZT par étapes afin que les équipes informatiques et de cybersécurité, ainsi que les utilisateurs, acquièrent des connaissances et de l’expérience. Les trois piliers clés peuvent être identifiés comme suit:

  1. Accès aux données Zero Trust.
  2. Accès au réseau Zero Trust.
  3. Accès aux applications Zero Trust.

Pour Commencer

De nombreuses organisations commencent avec des applications, des données et stockages ou des classes d’utilisateurs spécifiques. Ils veulent protéger leurs actifs les plus vulnérables – leurs données et leurs utilisateurs. Par exemple, avec un plus grand nombre de personnes travaillant à distance, les utilisateurs disposant des privilèges d’accès les plus répandus peuvent être vulnérables à des risques supplémentaires provenant de réseaux et d’appareils domestiques non sécurisés qui peuvent être utilisés à la fois pour des applications professionnelles et personnelles.

Un autre facteur critique dans la mise en œuvre de Zero Trust est la capacité à tirer parti des solutions existantes pour rendre la transition plus transparente et moins coûteuse. Qnext, en particulier, a été un chef de file dans l’exploitation des capacités ZT à travers sa solution – FileFlex Enterprise. Ce nouveau produit est destiné à simplifier l’accès sécurisé aux données Zero Trust sur les infrastructures hybrides d’entreprise. FileFlex Enterprise le fait en fournissant un modèle de sécurité Zero Trust de bout en bout pour un accès, un partage et une collaboration transparents aux données.

FileFlex Enterprise accélère les déploiements Zero Trust

Dans des cas d’utilisation réelle, une stratégie de sécurité de bout en bout utilisant les technologies Zero Trust Data Access comme FileFlex Enterprise a permis aux clients du monde entier de simplifier et de rationaliser les déploiements et d’autonomiser leurs effectifs distants.

Principes sous-jacents de l’accès aux données Zero Trust

Les principes sous-jacents de Zero Trust Data Access sont les suivants:

  • Accorder un accès micro-segmenté aux données (par opposition à la protection d’un périmètre).
  • Chaque transaction et chaque utilisateur est autorisé et authentifié, à chaque fois.
  • Les politiques d’accès et de partage peuvent être personnalisées utilisateur par utilisateur et fichier par fichier.
  • Toutes les transactions de tous les utilisateurs sont suivies et surveillées dans un log complet et détaillé.

Passer à l’étape suivante

Il est maintenant temps d’explorer, d’étendre ou d’accélérer les initiatives Zero Trust. Le passage au télétravail ne disparaîtra pas, quoi qu’il arrive après la pandémie actuelle. Et les pirates se sont montrés encore plus agressifs en cherchant à exploiter les nouvelles vulnérabilités de sécurité de la foule de population en télétravail.

Le Zero Trust offre non seulement des améliorations significatives en matière de sécurité, mais réduit également les coûts et la complexité tout en offrant plus de tranquillité d’esprit aux dirigeants d’entreprise, DSI, aux équipes de cybersécurité et aux utilisateurs finaux.

C’est maintenant plus facile que jamais

Heureusement, le chemin vers Zero Trust est beaucoup plus facile qu’il n’y paraît. Avec la solution d’accès aux données en Zero Trust FileFlex, les organisations peuvent évoluer à leur propre rythme vers la création d’une architecture Zero Trust de bout en bout, une étape à la fois. Avec FileFlex comme première étape, vous commencez par protéger vos données – votre atout le plus précieux.

Pour plus d’informations sur la manière dont votre organisation peut adopter Zero Trust, veuillez visiter www.fileflex.com ou consultez Comment protéger vos données avec Zero Trust Data Access et découvrez où vous en êtes dans vos solutions d’authentification, de déploiement de postes de travail, d’applications, d’infrastructure et de sécurité des données. Quelle est votre prochaine étape pour établir une stratégie d’accès basée sur la confiance ?

 

Jean-Christian Dumas est Directeur des Ventes pour la région Emea chez Qnext. Expert dans les solutions de protection et gestion de données avec 20 ans d’expérience sur la région, il détient un Master en Management de Toulouse Business School (TBS).